Olivier Billuart La restauration materielle et religieuse dans l’archiprêtré de Sarrebourg 1689 - 1789 La réflexion envisage la restauration matérielle et religieuse d’une ancienne circon¬ scription du diocèse de Metz : l'archiprêtré de Sarrebourg. L'intérêt de cette réflexi¬ on, c’est d'entrevoir de manière plus précise comment s'opéra la réforme post-triden- tine, de quelle manière elle fut vecue, et à quelle date pouvait-on estimer que cette-ci était achevée. Il est certain que d’un archiprêtré à l’autre, celle-ci doit varier. Présentation de l’espace Localisé au sud-est du diocèse de Metz, frontalier en sa partie est avec le diocèse de Strasbourg et en sa partie sud-est avec le diocèse de Toul, l'archiprêtré de Sarrebourg avait une superficie qui avoisinait les 500 km^'. Dans les premières décennies du tgeme siècle on pouvait estimer sa population à 6500 - 7000 habitants, ce qui corre¬ spond à une densité humaine d’environ 15 habitants au km^1 2, densité humaine trois fois plus faible que la densité nationale pour la même époque3. Cette population se répartissait entre vingt-neuf paroisses et huit annexes, dont cer¬ taines étaient de langue française, d’autres de langue allemande, ou bilingues. Le pouillé des bénédictins établi à la fin du 18eme siècle révèle que la circonscription était constituée de dix-huit paroisses de langue allemande, dix-sept paroisses de lan¬ gue française, et huit paroisses où les deux langues étaient parlées4. Le tracé précis de la frontière linguistique qui peut-être effectué grâce aux indications fournies par le pouillé épouse plus ou moins le méandre sinueux de la Sarre et subdi¬ vise l’archiprêtré en deux aires linguistiques : - une aire de langue française dans la partie occidentale - une aire de langue germanique dans la partie orientale5. C’est sur cet espace que la réforme post-tridentine allait s’opérer par le biais des visi¬ tes pastorales. 1 G. Bourgeat.N. Dorvaux, Atlas historique du diocèse de Metz, Montigny-les-Metz 1907. 2 R. S. Bour, Une visite canonique de l'archiprêtré de Sarrebourg en 1714, dans: Etudes d’histoire ecclésiastique diocésaine offertes à Mgr Jean Baptiste Pelt, évêque de Metz. Metz 1937, p. 1-62. 3 J.Dupaquier,La population française aux 17e et 18e siècles, P.U.F. 1979. 4 N. D orva ux. Les anciens pouillés du diocèse de Metz, Nancy 1902 - 1907. 5 Voir carte ci-jointe. 251