Tableau II RENTES ASSIGNÉES SUR LE PÉAGE date concédant(s) bénéficiaire mars 1230 Mathieu II de Lorraine Warri Dorei 28.X.1343 Raoul de Lorraine Jean de La Roche, le jeune 29. VI. 1360 Ferry, comte de Linange, et Marie de Blois, duchesse de Lorraine Huart d’Autel, sénéchal du duché de Luxembourg 28.X.1364 Jean Ier de Lorraine Jean Walrave, de Trêves 25.X.13682 Ferry, comte de Linange, et Marie de Blois, duchesse de Lorraine Frédéric, seigneur de Larochette 23.11.1399 Charles II de Lorraine Pierre, seigneur de Kronenburg et de Neuerburg 6.1.1422 Charles II de Lorraine Hannemann, bourgeois de Sarre- bruck avant 1425-26 ? Arnould de Sierck 14.11.1436 René Ier d’Anjou Arnould de Sierck avant 1480 7 Thierry, seigneur de Hollenfels avant 1494 7 Henry Tristant, de Thionville avant 1536 (?) Antoine de Lorraine Jean de Cicignon, prévôt de Sierck avant 1544 (?) Antoine de Lorraine Jean de Cicignon, prévôt de Sierck 1 Le 1.IV.1391, cette rente est aux mains de Thomas d’Ottange et de son épouse, Jutte de Larochette, nièce de Walrave (Wurth-Paquet et van Werveke, Archives de Clervaux, n” 584). 1 Le millésime serait erroné car la régence de Marie de Blois, veuve de Raoul de Lorraine, prend fin en 1360. 3 Le paiement de cette rente au seigneur de Rodemack apparaît aux comptesde 1425-26et 1426-27. Le 24.VII.1442, Gérard de Rodemack relève ce fief de René Ier d’Anjou (ADMM, Trésor des Chartes de Lorraine, layette Sierck I, n° 39). On ne relève aucun débours au compte de 1474-75, En 1481, une note marginale indique à propos de ce mangelt, qu'il est acquist à monseigneur le duc et ne soit plus couchié en ce compte (ADMM, B 9358, f° 27f). * Suite au rachat ducal de la seigneurie de Sierck à la Maison de Salm, héritière d’Arnould de Sierck, le montant de la rente est versé, aux comptes 1545 et suivants, au receveur local (ADMM, B 9382(I) 6, f° 190- 3 Cette rente n’apparaît pas aux comptes 1474-75 et suivants. 6 En 1484, le bénéficiaire initial étant décédé, la rente est payée à Engelbrecht Rugrave, Guillaume de Raville et la dame d’Ippelborn (ADMM, B 9359<H), f° 15v). Le compte de 1520 apprend que le rachat par 200 Ib. a été signifié 32