Le poète liégeois anonyme du Xle ou du XIle siècle avait très correctement perçu l'impor¬ tance de cette personnalité politique venue de la lointaine Souabe, qui écrivit ce mètre sou¬ vent cité: Nogerum Christo, Nogero cetera debes, «Tu dois Notger au Christ et le reste à Notger».39 39 Vita Notgeri, ch.5, p.12. - Dans ses Gesta abbatum Lobiensium, l'abbé FOLCUIN (+990) disait déjà de l'évêque Notger: Nam ut verum fateamur, nullus praedecessorum suorum, quantum recordatur opi¬ nio, illo amplius Leodiensem ecclesiam rebus auxit, aedificiis nobilitavit (ch.29, M.G.H., SS., t.lV, p. 70). 153