Title:
Grenzen und Grenzregionen
Creator:
Haubrichs, Wolfgang
Work URN:
urn:nbn:de:bsz:291-sulbdigital-108918
PURL:
https://digital.sulb.uni-saarland.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:bsz:291-sulbdigital-110358
Alors la frontière de 1871 appartient-elle désormais définitivement à l'histoire? Pas 
tout à fait car elle a laissé des traces aussi bien dans les mentalités, les 
comportements et la législation que dans la géographie administrative. Pendant un 
demi-siècle les Alsaciens-Lorrains ont vécu une histoire différente de celle des 
autres Français. Des éléments de législation d’origine allemande ont été longtemps 
conservés; des textes que les Français avaient abrogés et que les Allemands avaient 
conservés, sont resté en usage en Alsace-Lorraine en particulier le statut des quatre 
cultes reconnus (le Concordat de 1801 pour l'Eglise catholique) et le caractère 
confessionnel de l'école primaire. Pendant longtemps, les Alsaciens-Lorrains ont 
parlé de "l'Intérieur" pour désigner la France. Une frontière invisible les séparait 
des autres Français auxquels on lançait parfois "on voit bien que vous êtes de 
l'Intérieur" ou encore "Vous raisonnez comme un Français de l'Intérieur". Cela 
voulait dire que le Français en question ignorait ou ne prenait pas en compte cette 
histoire séparée. Entre Joeuf (Meurthe-et-Moselle) et Moyeuvre (Moselle) pourtant 
dans la même vallée de l'Orne, entre Longwy et Thionville, entre Belfort et 
Mulhouse, il a subsisté longtemps et peut-être peut-on le ressentir encore 
aujourd'hui, une subtile différence d'atmosphère. Le particularisme mosellan a pris 
sa source dans cette histoire séparée tout en s'alimentant à d'autres données. En 
revanche la rivalité Nancy-Metz n'est pas un héritage; elle était antérieure à 1870; 
puis elle s'est reformulée après la Seconde Guerre Mondiale en utilisant des ar¬ 
guments tirés de la période de l'annexion. Le principal d'entre eux étant qu'il fallait 
rééquilibrer Metz puisque l'annexion allemande l'avait dépouillée au bénéfice de 
Nancy. 
La géographie administrative est un autre héritage de cette frontière. En effet les 
départements antérieurs à 1871 n'ont jamais été reconstitués ni en 1919 ni en 
1945. Le Territoire de Belfort, ce "lambeau de l'Alsace", est maintenant rattaché à 
la région de Franche-Comté; les deux cantons des Vosges rattachés à l'Alsace en 
1871 sont restés dans le Bas-Rhin. Le département de la Meurthe-et-Moselle formé 
en 1871 avec les parties non annexées de la Moselle et de la Meurthe a fêté en 
1991 son 120ème anniversaire. Les limites départementales actuelles entre la 
Meurthe-et-Moselle et la Moselle, entre les Vosges et le Bas-Rhin, entre le 
Territoire de Belfort et le Haut-Rhin témoignent aujourd'hui de la persistance du 
tracé de la frontière franco-allemande de 1871. 
145
        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.