Full text: Sprachenpolitik in Grenzregionen

entre l’Allemagne, la Belgique, la France et le Luxembourg, mais il élargit de 
plus en plus son champ de recherche en ajoutant des régions comparables, telle 
la zone alpine et les régions frontalières germano-slaves et germano-celtiques. 
L’objet même de ces recherches exige qu’elles soient interdisciplinaires et 
internationales. C’est pour cette raison que le réseau de recherche, lui-même 
établi sur une base interdisciplinaire, a toujours cherché à établir un contact 
permanent avec la communauté internationale des savants spécialisés dans ce 
domaine. La preuve la plus visible de ces efforts sont sans doute les colloques 
qu’il organise. En 1991 le réseau de recherche organisa à Sarrebruck un 
symposium „Grenzen und Grenzregionen - Frontières et régions frontalières - 
Borders and Border Regions“.! En 1993 le réseau de recherche participa avec 
un nombre important de communications à la conférence „Granice i po- 
granicza. Jçzyk i historia [Frontières et régions frontalières, langue et histoire]“ 
organisée par l’Institut de la Langue Polonaise de la Faculté de Polonistique de 
l’Université de Varsovie.2 Du 11 au 13 mai 1995 le symposium „Politique 
linguistique dans les régions frontalières“ réunit des savants représentant 
l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la France, la Grande Bretagne, le Lu¬ 
xembourg et la Pologne dans la ville frontalière de Sarrebruck. Les conférences 
formant le programme de ce symposium sont réunies dans ce volume.3 
Un premier groupe de contributions traite des questions juridiques et his¬ 
toriques. Dans son exposé „Aspects juridiques de la politique linguistique“ 
Stefan Oeter (Heidelberg) s’occupe du côté légal du problème. Il montre que la 
législation internationale concernant la politique linguistique au 20ème siècle se 
concentre dans deux périodes, et elle se situe toujours dans un dessein plus large 
de protection des minorités. La première tentative d’introduire une protection 
des minorités se trouve dans les traités de paix de Paris et au sein de la Ligue 
des Nations après la Première Guerre mondiale. Les résultats de cette légis¬ 
lation étaient en somme plutôt décevants. La renaissance de ces tentatives 
manquées commence dans la deuxième moitié des années quatre-vingt. Il faut 
constater désormais que les résultats sont plutôt modestes puisqu’un grand 
Haubrichs, Wolfgang, und Schneider, Reinhard (édd.): Grenzen und Grenzregionen - 
Frontières et régions frontalières - Borders and Border Regions, Saarbrücken: SDV 
1993 (Veröffentlichungen der Kommission für Saarländische Landesgeschichte und 
Volksforschung 22). 
Haubrichs, Wolfgang, und Schneider, Reinhard (édd.): Grenzen und Grenzregionen - 
Frontières et régions frontalières - Borders and Border Regions, Saarbrücken: SDV 
1993 (Veröffentlichungen der Kommission für Saarländische Landesgeschichte und 
Volksforschung 22). 
La conférence de W.Smoczyriski (Cracovie) intitulée „La slavisation de l’élite lituanienne 
dans la grande principauté de Lituanie“ n’ a pas donné lieu à une publication. D’autre part 
une contribution d’A. Ritter (Hamburg) qui n’a pas pu faire l’objet d’une communication 
est inclue dans sa version écrite. 
18
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.