Full text: Sprachenpolitik in Grenzregionen

L’objectif est pour ces derniers l’intégration et, à long terme sans doute, 
l’assimilation pure et simple, mais d’une façon plus générale, il s’agit d’aboutir 
à une nouvelle substitution, dans l’usage, du castillan par le catalan. De là toute 
une série de stratégies: 
- à l’intérieur de la Catalogne, il s’agit d’atteindre les Catalans autochtones 
d’abord, les migrants non catalanophones ensuite; 
- à l’extérieur de la Catalogne, il s’agit de donner (ou de rendre) au catalan 
son rôle de langue internationale. 
Il est clair dans ce contexte que le choix de Barcelone pour les Jeux Olympiques 
de 1992 était d’une importance primordiale et il était logique dès lors que pour 
cette „vitrine“ que sont les Jeux les organisateurs aient choisi le catalan comme 
langue officielle, ce qui a aussitôt justifié la publication d’une brochure sur la 
terminologie olympique. 
On note également le nombre très élevé de dictionnaires bilingues pour le 
catalan et les principales langues étrangères (il existe même désormais un 
dictionnaire catalan-japonais!). De fait, l’édition de livres en catalan a fait des 
progrès spectaculaires: 
„L’industrie culturelle est passée de 611 livres publiés en 1975 à 4.145 en 1987 
..." (Reniu i Tresseras 1989: 21). 
Ceci n’empêche nullement des efforts accrus du côté de l’enseignement, tant 
secondaire que technique ou professionnel, sans oublier le secteur de la for¬ 
mation des adultes: c’est ainsi qu’en 1988, la „Direcció General de Política 
Lingüística“ a chargé l’entreprise ECO Consulting de réaliser une enquête 
préalable sur la viabilité d’un cours multi-média pour adultes catalanophones 
(cf. Pelegri 1990: 32-36). Ce n’est nullement la seule initiative dans le domaine 
de l’andragogie et l’on peut encore citer les „Cursos de Normalització 
Lingüística. Reciclatge de Català“ qui s’adressent prioritairement aux en¬ 
seignants désireux d’améliorer leurs connaissances en catalan. En effet, on doit 
savoir qu’à l’initiative du „Departament d’Ensenyament de la Generalitat“, 
l’épreuve de catalan est désormais éliminatoire pour les candidats instituteurs 
(EGB), d’où l’importance de cette mesure pour le recrutement des futurs 
enseignants. 
Les meilleures initiatives pourtant ne vaudraient rien sans matériaux didactiques 
adaptés à ces publics. C’est si vrai que la Generalitat a patronné l’élaboration 
d’une méthode nouvelle intitulée „Digui, digui“, un cours de M. Mas et al. 
(1984) à base communicative conçu selon les idées didactiques les plus mo¬ 
dernes. Il est naturellement multi-média et a été également émis par TV2, la 
seconde chaîne espagnole de télévision sur l’ensemble du territoire espagnol. 
177
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.