Full text: Lotharingia

décor (tentures, boiseries...) et d'objets versés au trésor de la cathédrale, tel le reliquaire 
conservé par la cathédrale jusqu'en 1682114 et sur lequel Advence avait fait inscrire une 
pièce de vers sans doute de sa composition: 
Ut scelerum noxas redimam tibi, conditor orbis, 
Offero templi huius humilis Aduentius arcem. 
Inradiat Trinitatis honor splendifluus aram; 
Redde medullata in templo hoc holocausta sacerdos. 
Ast quia purus amor dedit hanc in honore superno, 
Hostia pura Deo, sindupla talenta reportans. 
Haec danti in terris bone reda praemia coeli. 
Compuncti cordis lachrimas hinc suscipe clemensU5 
On ne sait rien d'autre des éventuels dons faits par Advence à la cathédrale. 
Mieux connues, au travers des documents diplomatiques essentiellement, sont les relations 
qu'entretint Advence avec les établissements religieux. Nous savons aussi par les Cesta 
Adalberonis II qu'Advence avait fondé à Neumunster, près de la ville actuelle d'Ottweiler, 
un établissement, qui fut ensuite attribué à des religieuses par Adalbéron II: Domnus Adven¬ 
tus sanctae Metti s venerabilis praesul in Blisacensi pago loculum quendam in sanctae indi¬ 
viduae Trinitatis honore coeperat quem praeventus morte perstruere non valuit; quem dom¬ 
nus Rotbertus, eiusdem deis pontifex, prout erat parvus coeptus, parvum perfecit. Hunc 
domnus noster Adalbero (...) feminas Deo dicatas coadunans ibi coi locavit.116 Cette dédi¬ 
cace à la Trinité, jointe aux autres invocations faites par Advence, dans son épitaphe, per tri¬ 
num Dominum, contestor et unum,U7 dans l'inscription en vers du reliquaire, Inradiat Trini¬ 
tatis honor splendifluus aram,118 montre en tout cas la dévotion d'Advence envers la sainte 
Trinité.119 On apprend qu'Advence y fit aussi déposer le corps de l'évêque Térence (vers 
500): quia et consecratus in honore summae et individuae Trinitatis, ut diximus, et corpore 
sancti Terentii confessoris et pontificis eiusdem Mettensis sedis erat insignis... 
Ces deux dédicaces apparaissent aussi dans un diplôme de Louis le Germanique (871) et 
dans une charte de l'évêque Robert (893).120 
Ces deux documents, recopiés dans le cartulaire de l'abbaye composé à l'époque 
moderne,121 nous apprennent qu'Advence y avait installé des chanoines: ...et religiosis cano¬ 
nicis illic ordinavit (diplôme de Louis le Germanique); ...ad petitionem canonicorum quos 
venerabilis antecessor noster Adventius (...) in eadem cella collocavit (charte de l'évêque 
114 J. B. PELT, Etudes sur la cathédrale de Metz, II, Metz, 1930, p.367-368. 
115 Meurisse, p. 268; G. Thirîot, La cathédrale de Metz. Les épitaphes, Langres s.d. (1928?), p. 11. 
116 Gesta Adalberonis II, M.G.H., 5.5., IV, p. 662. 
117 Voir note 11. 
118 Voir note 103. 
119 Dévotion qui fait écho aux préoccupations d'hhncmar de Reims, voir DEVISSE, Hincmar..., (note 40) 
p. 1 54 à 186. 
120 M.G.H. DD Regum ex stirpe Karolinorum éd. F. Kehr 1932 I. № 138, p. 193-194; H. BEYER, Urkun¬ 
denbuch zur Geschichte der... mittelrheinischen Territorien, T.l, Coblence, 1860, p. 141). 
121 Avec très peu de soin selon BEYER, Urkundenbuch..., p. VI. Le cartulaire se trouve maintenant au 
Landesarchiv Sarrebruck fonds Nassau-Saarbrücken II Nr. 2448. 
109
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.