Full text: L' esprit, acte pur

184 
l’esprit, acte pur 
Celle-ci ne présente aucune difficulté tant que la réalité 
étemelle de l’esprit est conçue comme une hypostase de 
son contenu, comme l'idée platonique qui, dans sa trans¬ 
cendance, échappe par définition au contact du flux 
historique. Seulement, dès qu'on abat la transcendance, 
et que l'on conçoit la réalité dans sa propre éternité, 
non plus comme quelque chose de fixe mais comme un 
processus en acte, effectif, on cesse d’avoir l'histoire hors 
de l’éternité et l’éternité hors de l’histoire. La difficulté 
vient justement de ce concept de la réalité éternelle et 
historique : elle vient, disons-nous, du concept en consé¬ 
quence duquel (tout en faisant abstraction des antécé¬ 
dents dans la connaissance du Roland Furieux) le poème en 
soi est déjà un processus, se développant par degrés, cha¬ 
cun desquels présuppose les précédents, est par suite ce 
qu’il peut être en qualité de leur conséquent, étant donc 
conditionné par eux. Et la philosophie d’un philosophe, 
même si on la considère dans son expression la plus mûre 
et la plus parfaite, ne peut être comprise que comme un 
système d’idées se développant graduellement de la façon 
indiquée pour le poème. 
4. Platonisme et protagorisme. — Ce fut justement cette 
difficulté de concevoir l’éternité dans l’histoire et l’histoire 
dans l’éternité qui porta Platon à nier la valeur de l'his¬ 
toire et à renfermer chaque être dans une réalité trans¬ 
cendante. Ce fut elle encore qui porta les empiristes de tous 
les temps, à partir de Protagoras, à nier qu’une valeur ab¬ 
solue puisse être indépendante de toute condition parti¬ 
culière et contingente. Mais l'antinomie dérive de l’impos¬ 
sibilité qu’il y a de s’arrêter ou avec Platon à une valeur 
transcendante qui ne soit pas esprit et implique une néga¬ 
tion de l’histoire, ou avec Protagoras au pur fait historique 
de l’esprit dont la valeur vient ainsi à être niée. 
Elle dérive donc et de l’exigence de Platon et de celle de 
Protagoras dans leur contradiction. 
5. Solution de Vantinomie. — Comment l’antinomie 
qui nous occupe se résout-elle ? Comme toutes les autres,
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.