Full text: Die Franzosen in Saarbrücken und den deutschen Reichslanden im Saargau und Westrich

271 
IV. 
Rapport des Citoyens Purnot et Rolland, Administrateurs du Di¬ 
rectoire du Département de la Moselle, envoyés comme Com¬ 
missaires dans les pays de Nassau-Sarrebruck et de la Layen. 
La proclamation des Représentants du Peuple du 2 juin 1793, 
au sujet du séquestre ordonné sur les biens du prince de Nassau- 
Sarrebruck et de la Dame La Layen, a pour intitulé: Paix aux 
Chaumières, et guerre aux Châteaux. Dans les pays de Nassau-Sarre- 
bruck et de la Layen, l’on a fait la guerre aux châteaux et la 
paix n’a pas été accordée aux chaumières; une dénonciation du 
comité de Surveillance de la ville de Sarre-Libre a été envoyée aux 
Représentants du Peuple, qui l’ont transmise au Département pour 
en vérifier les faits; cette Administration a nommé deux Commis¬ 
saires, non-seulement pour cette vérification, mais encore pour 
prendre tous renseignements relatifs aux déprédations annoncées 
avoir été commises dans les pays de Nassau et de la Layen, et 
propres à en découvrir les auteurs. Votre arrêté du 2 juillet est 
précédé de la lettre des Représentants du Peuple, sous la date du 
30 juin, par laquelle il est dit: que c’est à vous qu’il appartient 
d’examiner si vous n’avez pas été trompés dans le choix que vous 
avez fait, et vous demande ce que vous pensez des renseignements 
que l’on vous transmet sur la moralité des Commissaires. 
Il faut remonter à l’origine: les Représentants du Peuple, par 
un arrêté du 11 mai 1793, ont chargé des Commissaires de faire 
mettre en état d'arrestation et conduire à Paris comme otages et 
sous bonnes et sûres escortes, la comtesse de la Layen, le prince 
de Nassau-Sarrebruck, sa femme, ses enfants, leurs Régences, con¬ 
seillers et agents connus pour leur haine contre la révolution 
française. 
Les Représentants du Peuple ont chargé les mêmes Commis¬ 
saires de faire mettre le scellé sur les papiers, effets et meubles 
appartenants à ceux qu’ils feront arrêter, leurs chevaux et bestiaux 
devaient aussi-tôt être conduits à Metz, et le Département de la
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.