Full text: Das Saarland zwischen Frankreich, Deutschland und Europa

Dans un rapport du 23 juin le Général Koenig me soumettait son opinion [...].19 
Ainsi le Commandant en chef français parlait d’admettre le pluralisme syndical 
dans l’ensemble de la zone et d’encourager les syndicats chrétiens. 
Il m’a paru opportun de limiter pour le moment cette admission au territoire de la 
Sarre, la perspective du rattachement économique ne pouvant qu’entraîner, sous 
peine de sérieusees complications, l’assimilation du régime syndical; et de s’en 
ternir à la politique d’autorisation qui est de neutralité sans aller jusqu’à l’en¬ 
couragement préconisé par le Général Koenig. 
La situation du syndicat unique en Sarre et l’action de certains éléments pour s’y 
assurer la prédominance avaient fait l’objet de plusieurs rapports et m’avaient 
notamment été décrites par le Gouverneur de la Sarre dans une note du 12 mars. 
„Malheureusement, écrivait le Gouverneur Grandval, le principe de la représenta¬ 
tion des tendances au sein des organes directeurs de chaque syndicat avait été faus¬ 
sé au départ. En effet, par sa discipline et le dynamisme de ses membres, le Parti 
communiste avait réussi, dès l’origine et malgré le petit nombre relatif de ses ad¬ 
hérents, à noyauter particulièrement dans le syndicat des mineurs, les organismes 
de direction.“ 
Et il signalait „une série d’incidents regrettables provoqués par le Président du 
syndicat des mineurs, le communiste Oscar Müller, qui, abusant de sa situation et 
sans tenir compte de son comité, s’est livré à des manifestations politiques de 
portée internationale dans le seul but de servir les intérêts de son parti“. 
Ainsi donc, au moins en ce qui concerne les syndicats considérés, l’équation unité 
égale neutralité, se trouve contredite par les faits. 
Que dans les autres zones le pluralisme syndical ne semble pas posé, ne m’a pas 
paru d’autre part entraîner comme conséquence nécessaire que nous l’écartions. Il 
ne saurait en être question dans l’esprit des Soviets et la situation syndicale aux 
Etats-Unis ou en Grande-Bretagne présente avec la situation en France autant de 
différences qu’en offre la situation particulière à la Sarre, comparée à celle qu’on 
trouve en zone anglaise ou américaine. 
Les règles de la liberté syndicale et du pluralisme d’association sont inscrites dans 
le droit international: le Conseil économique et social de l’O.N.U. a admis dans la 
catégorie A parmi les sept plus grandes associations internationales la Con¬ 
fédération internationale des syndicats chrétiens: ces condidérations générales 
fournissent une solide toile de fond aux éléments plus particuliers qui ont 
déterminé ma décision. 
Je suis persuadé que vous voudrez bien appreciér l’esprit de justice qui l’a inspirée 
en même temps que le souci de servir à la fois la thèse fédéraliste qui demeure 
jusqu’à nouvel ordre celle du Gouvernement et nos intérêts bien compris: le bon 
sens étant de s’appuyer sur ce qui soutient. 
19 Vgl. Quelle Nr. 31. 
352
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.