Full text: Das Saarland zwischen Frankreich, Deutschland und Europa

Février 1946. Je suggère que des instructions soient données dans ce sens à M. le 
Directeur des P.G.24 25 de l’Axe. 
Je n’insiste pas sur l’intérêt politique qui s’attache à libérer les Sarrois par priorité 
sur les autres prisonniers. Cette considération se relie aux mesures prises par le 
Délégué Supérieur de la Sarre en accord avec moi, pour assurer à ses P.G. une 
correspondance directe, rapide avec leur famille et pour leur envoyer des secours 
en vivres et vêtements qui ne se confondent pas avec les distributions générales 
faites au titre de la collecte dans les territoires allemands occupés. 
Education publique 
L’expérience montre qu’avec les méthodes nouvelles d’éducation et de propagande 
dont dispose un Etat moderne, méthodes qu’employa avec résultats, il faut le recon¬ 
naître, le Illème Reich, la dénationalisation d’une population pose seulement une 
question de temps. Cette action aura pour principal moyen l’Education publique. 
Le Programme 
La refonte des programmes de l’enseignement a été déjà effectuée {cf. Inst[ructi]on 
du 2 septembre)2" pour l’ensemble de la zone: on insistera sur la valeur des prin¬ 
cipes démocratiques s’attachant à développer l’influence de la pensée française en 
Sarre. Le caractère industriel et minier du bassin, cause de son individualité, sera 
souligné de façon à faire pénétrer l’idée que la concentration industrielle de la Sarre 
lui assure une place nettement à part entre la France vis-à-vis de laquelle elle 
exerce un rôle complémentaire industriel et une Rhénanie dont le caractère est prin¬ 
cipalement agricole. 
Bien entendu les étapes de l’occupation française dans certaines parties de la Sarre 
seront évoquées sans que toutefois on n’attache à ces faits une importance qu’ils 
n’ont pas dans la réalité. 
II - Etudes de français 
a) Enseignement primaire: Suivant un rapport du Délégué Supérieur de la Sarre 
62.000 élèves des écoles primaires sont volontaires pour apprendre le français. 
L’enseignement du français sera introduit dans les écoles primaires de la Sarre à 
partir de la 5ème année (âge moyen 11 ans) partiellement du 15 avril 1946, géné¬ 
ralement le 10 octobre. 
Cet enseignement faute d’instituteurs français devra être confié aux instituteurs 
allemands eux-mêmes. Ceux-ci seront à cet effet, astreints à suivre, pendant les 
vacances de Pâques et d’été, un cours de vacances destiné à les préparer à cette 
tâche. L’intérêt que pourront prendre les maîtres sera développé par l’attribution 
24 Prisonniers de Guerre, 
25 Zur Instruktion von Generalverwalter Laffon an die Landesgouvemeuere vom 2.9.1945 s. 
ZAUNER, Erziehung und Kulturmission, S. 73; KÜPPERS, Bildungpolitik, S. 97 ff.; zum Kontext 
Defrance, Politique culturelle; Hudemann, Kulturpolitik im Spannungsfeld. 
247
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.